FANDOM


Mac OS X est un système d'exploitation des ordinateurs Macintosh d'Apple, introduit en 2001. Son noyau Open Source, Darwin, est basé sur un micro-noyau Mach surmonté d'une API de type 4.4 BSD. Une autre partie du système a été développé par Apple sur les bases du défunt système NeXTSTEP. Apple a également intégré au système l'ancienne technologie QuickTime pour gérer une partie de l'affichage. L'interface utilisateur, qui est très proche de celle des systèmes Mac OS 9 et antérieurs, a été revue et améliorée. Ce système était présent en 2003 sur environ 5% des ordinateurs personnels.

Le principal argument présenté par Apple pour ce sytème est qu'il combine la fiabilité des systèmes UNIX dont il dérive, à la simplicité d'utilisation des systèmes Macintosh.

Sécurité Modifier

À l'heure où le principal système d'exploitation au monde est régulièrement décrié par les cabinets de sécurité informatique pour ses multiples failles de sécurité, la NSA (National security agency) étatsunienne a publié un guide de sécurité où elle estime que le système d'exploitation Mac OS X, dans sa version 10.3, est non seulement le plus sûr des OS clients, mais que sa simple configuration par défaut (celle trouvée à l'achat de l'ordinateur par le client) est sans danger.

Voir la page du site de la NSA

Il n'existe pour l'instant aucun virus sur cette plate-forme. Le seul programme malveillant est Opener (également nommé Renepo), qui ne se propage pas lui-même et doit être installé par l'utilisateur pour fonctionner. Il ne s'agit donc ni d'un virus, ni d'un troyen.Voir cette page

Une autre étude d'Avantgarde a récemment montré que Mac OS X est le système d'exploitation le plus sûr une fois connecté à l'Internet, comparé à différents systèmes d'exploitation grand public (Linspire et quatre versions récentes de Windows, dont une avec un logiciel firewall). Bien que soumis à autant voire plus d'attaques ou de tentatives d'intrusion que les autres systèmes (plus de 3000 par jour), Mac OS X dans sa version de base a parfaitement résisté pendant quinze jours (alors que d'autres systèmes succombent en moins d'une journée). Voir aussi cet article

Environnements de programmation Modifier

L’affichage 2D, CoreGraphics qui remplace quickdraw, sera optimisée sous Tiger.

Il possède une interface Aqua, différente de celles des anciens systèmes Macintosh, dont les programmes tournent sur le nouveau système grâce à un émulateur de Mac OS 9 baptisé Classic.

Le portage des applications est simplifié grâce à l'environnement de programmation Carbon qui est une réécriture pour Mac OS X des API de Mac OS.

Enfin, l'environnement Cocoa, évolution de l'API de NeXTSTEP, est l'environnement natif du système. Cocoa est conçu en Objective C et est orienté objet.

Basé sur un noyau Unix, il permet avec X11 R6, le portage simple des applications développées pour d'autres systèmes Unix comme GNU-Linux ou BSD.

InterfaceModifier

L'interface reprend l'essentiel de l'environnement des systèmes d'exploitation de Macintosh : le glisser-déposer y est profondément intégré, les dossiers à ouverture automatique sont conservés, le menu pomme également. Elle intègre certains éléments repris de NeXT, comme le Dock, la navigation dans les fichiers par colonnes.

À la sortie de Mac OS X, différents groupes d'utilisateurs ont émis des critiques sur la nouvelle interface qui avait d'importantes différences avec celle des versions précédentes du système d'exploitation.

Gestion des disques durs Modifier

Mac OS X permet de formater les disques durs dans trois formats différents :

  • HFS+ ;
  • HFS+ journalisé, ce qui confère plus de sécurité en permettant une récupération des informations perdues lors d'un éventuel plantage ;
  • UFS.

De plus, il ne nécessite aucune défragmentation depuis la version 10.3, et ce, pour plusieurs raisons ;

  • les disques sont plus gros, et donc moins remplis qu'avant. Le système HFS+ évite de réutiliser l'espace rendu libre par l'effacement d'un fichier ce qui permet d'éviter de fragmenter pour remplir des petits trous ;
  • Mac OS utilise un système d'allocation retardée, qui permet de concentrer plusieurs petites écritures en une seule grande allocation lors de l'écriture sur le disque.
  • la fragmentation d'un disque est souvent due à l'ajout de données à un fichier existant, en particulier des champs ressources (spécifiques au Mac). Avec des disques plus rapides et une meilleure gestion de la mémoire cache des disques durs ainsi qu'avec le système de paquets évoqué précédemment (qui libère le disque dur de tâches répétitives), les applications réécrivent le fichier en entier ;
  • Mac OS X défragmente seul ces fichiers.

Stabilité Modifier

Des statistiques obtenues grâce au logiciel Hitup montrent, sur un échantillon réduit, la stabilité exceptionnelle du système, appartenant à la famille BSD : jusqu'à 652 jours sans redémarrer sur de simples stations de travail de particuliers (voir ici).

Versions Modifier

Sources et référencesModifier

Liens connexesModifier

Interférence d'un bloqueur de publicité détectée !


Wikia est un site gratuit qui compte sur les revenus de la publicité. L'expérience des lecteurs utilisant des bloqueurs de publicité est différente

Wikia n'est pas accessible si vous avez fait d'autres modifications. Supprimez les règles personnalisées de votre bloqueur de publicité, et la page se chargera comme prévu.